Collectif ClarŽe
Collectif de défense et de développement de la vallée de la Clarée et de la vallée Étroite
Vous êtes dans : Accueil > L’association > Compte-rendu de l’AG du 4 juin 2011
Compte-rendu de l’AG du 4 juin 2011

coll057ap 080611

Compte-rendu de l’Assemblée Générale Ordinaire du Collectif de défense et de développement de la Vallée de la Clarée et de la Vallée Etroite

tenue le samedi 4 juin 2011 à 15h00, aux Alberts

La réunion débute à 15h15, sous la présidence d’Emile Roman, président du Collectif.

Présents et représentés :

Solange Combes, Jacques Combes, Michel Meyer, Luc Pascal (administrateur), Joseph Pelegrina, Antoine Pourbaix (secrétaire), Bernard Prunier (sercétaire-adjoint), Emile Roman (président), René Siestrunck (administrateur), Ariane Toussaint (trésorière), Elisabeth Zeiliger, Romain Zeiliger 12 présents et 37 procurations : le quorum du cinquième des 87 adhérents est largement atteint et l’Assemblée délibère valablement. Jacques Combe et Bernard Prunier sont nommés scrutateurs.

1. Approbation du compte-rendu de l’assemblée Générale du 5 juin 2010

Ce compte-rendu se trouve sur site www.collectifclaree.com. Aucune remarque n’a été reçue et le compte-rendu est approuvé.

2. Rapport moral du président sur les études de percée sous Montgenèvre et sur la position du Collectif Clarée

L’état des études a été présenté le 17 janvier 2011 au Conseil Régional à Marseille. Côté français, un bureau d’études a fait un inventaire des données et des prévisions de trafic (passagers, frêt…). Sa conclusion est que ces données sont encore insuffisantes pour organiser un débat public et aucun délai n’a été fixé pour entamer ce débat. Le Collectif reste attentif car il compte bien y participer. Toujours côté français, la plupart des groupements ou associations présents à Marseille s’accordent sur la nécessité d’une liaison ferrovaire Marseille-Turin. Cette liaison est inscrite depuis février 2011 aux projets du schéma national des infrastructures de transports (SNIT).

Côté italien, par contre, les points de vue sont très contradictoires ; il y a un certain consensus pour ne pas s’occuper du Montgenèvre avant que le Lyon-Turin soit décidé. La Région PACA est ennuyée de ce flou italien, et tâchera de clarifier la situation au sein de la Commission intergouvernementale (CIG).

Beaucoup sont donc en faveur d’une liaison Marseille-Turin sous Montgenèvre, mais peu se sont prononcés sur l’un ou l’autre tracé parmi les 4 proposés au début des années 2000 par Setec. Quelques-uns (notamment la Région PACA, Artumont…) semblent être en faveur du tracé profond, Briançon-Oulx (qui figure en rouge sur les cartes, voir le site du Collectif). Mais on entend aussi que certains font lobby pour des tracés hauts, avec des traversées en surface dans la Clarée, dans la Guisane et en Italie. Certains encore cherchent à supprimer les poids lourds à Montgenèvre par n’importe quelle solution, y compris les moins coûteuses et, pour eux, peu importe le tracé choisi.

Plus personne, heureusement, ne parle de voie routière rapide dans la Clarée ou de tunnel routier sous l’Echelle. On peut se réjouir du classement de la Vallée de la Clarée et de la Vallée Etroite (en 1992) qui symbolise la fin des « « tout par la route et tant pis pour la nature… ».

En résumé, il faut rester fort vigilant et être prêt à organiser de nouvelles actions. Le sort de la Vallée de la Clarée pourrait être définitivement scellé à l’issue du débat public. La Clarée protégée ? La Clarée agressée ? Voilà l’enjeu actuel pour le Collectif, pour ses adhérents et pour les défenseurs de la Clarée.

Le bureau du Collectif propose d’écrire aux intervenants du Conseil de Développement du Montgenèvre pour indiquer la volonté du Collectif de participer activement au débat public. L’Assemblée Générale approuve cette proposition.

Le président rappelle la position du Collectif : « Le Collectif est opposé à tout tunnel, routier ou autre, dans la Vallée de la Clarée. A fortiori, il est opposé à toute traversée de chemin de fer ou à tout équipement de service qui y serait lié. Pour le Collectif, les deux tracés peu profonds sont totalement inacceptables, ainsi que le tracé profond Briançon-Beaulard (le tracé jaune sur les cartes présentées) qui, par des descenderies et les travaux de creusement, affecterait l’intégrité de la Vallée de la Clarée. Le Collectif n’est par contre pas fondamentalement opposé au tracé profond Briançon-Oulx (en rouge sur les cartes). Ce tracé aurait sans doute un impact minimum sur la Vallée et sur l’environnement en général. La Vallée est classée depuis 1992, et elle inscrite dans le réseau Natura 2000. Le classement et Natura 2000 reconnaissent le patrimoine nature que représentent les Vallées de la Clarée et Etroite, patrimoine qui se fait malheureusement de plus en plus rare sous la pression de grands travaux ».

Le rapport moral est approuvé à l’unanimité.

3. Rapport financier

La trésorière présente les comptes et bilan. L’exercice se clôt par une perte d’environ 3.000 euro, en ce inclus l’achat d’une tente de 60 m2 pour environ 4.000 euro. Cet achat, déjà décidé à l’AG 2010, servira à contribuer au développement des activités des associations de la Vallée, par le prêt ou la location de la tente. Le Collectif a investi 560 euro dans la production d’une brochure « Une semaine en Clarée » (description de balades) qui est mise en vente depuis l’été 2010. L’opération sera selon toute apparence amortie dès l’été 2011 (recettes de 342 euro en 2010). Le poste « déplacements » comprend la participation de deux membres du bureau à la réunion sur les études de percées à la Région (Marseille, janvier 2011). La trésorerie du Collectif reste saine. Le rapport financier est approuvé à l’unanimité.

4. Activités du Collectif Clarée en 2011

Dimanche 19 juin 2011 : projection à Névache du film « Une soupe aux herbes sauvages », d’après le roman de Emilie Carles avec, à l’interruption, dégustation d’une soupe, une courte présentation du film, des études des percées, du Collectif et de l’association Melgar au profit de laquelle cette soirée est organisée.

Samedi 6 août 2011 : fête du Collectif Clarée aux Alberts, avec la participation d’artisans.

L’année 2012 marque le vingtième anniversaire du classement de la vallée de la Clarée et de la vallée Etroite. L’assemblée générale donne mandat au conseil d’administration pour célébrer cet anniversaire en juillet 2012, en mettant en évidence les actions qui ont concouru à la protection de la vallée..

5. Fixation de la cotisation 2012

L’assemblée marque son accord pour maintenir le montant de la cotisation 2012 à 10 euros.

6. Elections, nominations

L’assemblée générale reconduit le conseil d’administration actuel et élit Romain Zeiliger nouvel administrateur. L’assemblée générale demande au bureau de préparer pour 2012 un projet de simplification des statuts.

7. Divers

Un échange de vues s’établit entre le Comité des fêtes des Alberts et le Collectif pour les modalités de gestion de la nouvelle tente du Collectif, qui sera disponible en prêt ou en location pour d’autres associations.

La séance est levée à 16h30.

L’association | Nouvelles des percées | Adhésion | Liens | Contact | Crédits | Privé

© 2017 - Collectif Clarée